Galerie contemporaine

Considérations quotidiennes

L’influence du pop-art, caractérisé par la représentation plastique ou graphique d’objets industriels ou quotidiens qui font irruption dans les images, se lit dans le Journal intime de Michèle Provost, artiste invitée de Gatineau (Québec) et dans la vidéo, Her Hands Are Dangerous de tamara rae biebrich, artiste francophile de Winnipeg (Manitoba).

tamara rae biebrich, Michèle Provost

Commissaire: Colette A. Balcaen
du 8 novembre
au 4 Décembre, 2007

Les deux démarches puisent dans la réalité quotidienne des femmes contemporaines pour le simple plaisir de créer intrigue et fantaisie.

Les deux artistes déjouent la répétition et cassent le système imposé par le temps et par les rôles assignés aux femmes – celui des jours qui passent, des tâches qui reviennent de façon monotone. Elles s’amusent à déjouer la prévisibilité et le déroulement attendus des choses en introduisant un élément de fantaisie transformateur.

Merci aux commanditaires

Conseil des Arts de Winnipeg, Conseil des Arts du Manitoba, Patrimoine canadien, Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes

Considérations quotidiennes

The pop art influence, characterized by the plastic or graphic representation of industrial or everyday objects that erupt in the images, is evident in the Journal intime (Diary) of Michèle Provost, guest artist from Gatineau, Quebec and in the Francophile Winnipeg artist Tamara rae Biebrich’s video, Her Hands Are Dangerous. The two approaches draw from the daily reality of contemporary women for the simple joy of creating intrigue and fantasy.