Composition

Du 14 Janvier au 6 Février 2021

“COMPOSITION” 

Du latin componere signifiant “ mis ensemble”… ce dont quelque chose est fait et comment il s’est formé… la propriété spatiale résultant d’un agencement des parties en relation entre elles et avec le tout… la structure d’une œuvre… 

“Chaque pas de notre périple nous mène où nous sommes, maintenant, dans le présent.”

Ce corpus de travail, comprenant 16 panneaux 20” x 20”, est une accumulation de mon expérience. Il représente le processus d’un cheminement. “Composition” observe le personnel dans le contexte de l’universel et traverse un parcours de transformation, de croissance et d’acceptation. 

Dans ce travail, la nature expérientielle des textiles a fourni une connexion à la mémoire, facilitant l’exploration de la narration, du dialogue et du récit. 

La peinture, la photographie, la teinture par sublimation, la broderie manuelle et à la machine, le batik, le collage et le travail de courtepointe sont les outils qui sont devenus le vocabulaire de ce projet. La couleur s’est unie aux matériaux, les symboles ont surgi, les motifs sont apparus et ont refait surface, l’héritage du trauma de l’enfant intérieur s’est apaisé. 

 Étirer des textiles malléables sur un support de la même manière que je préparerais une toile pour peindre illustre la dualité de ma pratique artistique comme peintre et artiste textile. “Montrer le travail” de Composition comme un produit fini va un peu à contre-courant, minimisant le désordre du jeu et du processus. Le geste invite néanmoins à la réflexion et porte le fruit d’une expérience formative. Le résultat final valide: “tu es vu, comme tu es, sans condition”.

Les grandes pièces:

1) Red Delicious est la culmination de mes premières explorations des processus reprographiques. L’attribution d’une subvention de production du Conseil des arts du Manitoba en 2009 m’a permis de transférer des détails de ma signature comme peintre sur du tissu pour ma pratique de courtepointe artistique. (Teinture par sublimation, piqûre à la machine) 

2) Rhythm and Blues est un périple topographique qui a débuté par une approche moderne d’un empiècement traditionnel. Il offre une perspective différente et représente ma philosophie: “des restes du dernier est où le prochain commence”. (Découpes de soies peintes à la main assemblées à la machine)

Quelle est votre histoire? Le récit doit-il être édité? Comment donner du pouvoir à votre protagoniste?

//

“COMPOSITION” 

From the Latin, componere, meaning, “put together “…what something is made of and how it was formed…the spatial property resulting from the arrangement of parts in relation to each other and to the whole… the structure of an art piece… 

“Every step along our journey leads us to where we are, right now, here, in the present.”

This body of work, comprising 16, 20” x 20” panels, is an accumulation of my experience. It represents the process of processing. “Composition” observes the personal within the context of the universal and navigates a journey through transformation, growth and acceptance.

In this work the experiential nature of textiles provided a connection to memory facilitating the exploration of narrative, dialogue and story.

Painting, photography, dye sublimation, embroidery, machine stitching, batik, collage and quilt making are the tools that became the vocabulary of this project. Colour united with materials, symbols surfaced, patterns appeared and re-bloomed and the legacy of trauma on the inner child, eased. 

Stretching malleable textiles onto a support in the same way I would prepare a canvas to paint on references the dual nature of my studio practice as Painter and Fibre Artist. “Showing the work” of ‘Composition’ as a final product goes a little against the grain, minimizing as it does, the mess of play and process. It does however invite reflection and fashion a silver lining from formative experience. The final product validates: “You are seen, as you are, without condition.”

The Large quilts:

1) “Red Delicious“, is the culmination of my first explorations into reprographic processes. The award of a Manitoba Arts Council production grant in 2009 allowed me to transfer details of my painterly signature to fabric for use in my art quilts. (Dye sublimation, machine quilting.)

2) “Rhythm and Blues” is a topographical journey that began with a modern take on traditional piecing. It offers a different perspective and is representative of my philosophy, “From the leftovers of the last is where the next begins.” (Hand painted, pieced and machine quilted silks) What’s your story? Does the narrative need editing? How to empower your protagonist?