Au Poil // Honkey Dorey

Du 3 au 26 Septembre 2020
// English Follows //
Réservations en ligne pour le vernissage: 20 personnes par tranche de 45 min.
https://bit.ly/32zoPJE
L’exposition continue SANS réservation jusqu’au 26 septembre.
Image: Jen Funk, Sans Titre, 2020
Ce n’est pas une année ordinaire et cela entraîne du changement. Cette exposition en duo rassemble des moments et des conversations entre deux amis de longue date, Jen Funk et Alexis L. Grisé. Ayant tous deux survécu à la vingtaine en faisant de l’art dans différents milieux, les deux artistes se sont réunis pour présenter une exposition de dessins.
Dans la chanson Changes, David Bowie écrit: “So I turn myself to face me / But I’ve never caught a glimpse / Of how the others must see the faker / I’m much too fast to take that test “. Ces paroles peuvent éclairer la série de dessins de Jen Funk, où elle représente les différents états de son corps durant un changement de genre. Dans les personnages, les dessins de Funk sont un regard sur notre fascination sur la fabrication de soi. La suite ouverte de dessins se poursuit en série, tout comme les images de soi qui prolifèrent dans les médias sociaux d’aujourd’hui.
Le travail d’Alexis L Grisé aborde la nature des matériaux et des surfaces en relation avec l’entropie et le changement. Le frottage de grain de bois est une étude des matériaux en bois; les poteaux téléphoniques et les pare-chocs de quai ont été altérés avec le temps. Cette année, L Grise a changé d’emplacement pour Winnipeg. A la recherche de pièces qui lui rappellent le quartier de Dumbo où il a eu un atelier pendant plusieurs années, L Grisé a réalisé des frottage sur toile de grains de bois dans les quartiers de la Bourse et de Chinatown.
///
Book your place online for the opening: 20 people per 45 min. time slots.
https://bit.ly/32zoPJE
The exhibition continues until September 26 WITHOUT reservations.
Image: Jen Funk, No Title, 2020
This is no ordinary year, and with that comes change. This duo show brings together times and conversations between two lifelong friends, Jen Funk and Alexis L. Grisé. Having both survived their 20s making art in different areas, the two artists have come together to present a show of drawings.
In David Bowie’s song Changes he writes: “So I turn myself to face me / But I’ve never caught a glimpse / Of how the others must see the faker / I’m much too fast to take that test.” These lyrics can be read alongside Jen Funk’s drawing series, where she depicts her body in different states of gender changes. In the characters, Funk’s drawings are a look into our fascination with self making. The open series of drawings continues serially, much like the images of selves that proliferate in today’s social media.
Alexis L Grisé’s work addresses the nature of material and surfaces in relation to entropy and change. The wood grain frottage is a study of wood materials; telephone poles and dock bumpers weathered over time. This year L Grise has changed location to Winnipeg. Looking for pieces that remind him of the Dumbo area, where he held a studio for several years, L Grisé made frottages on canvas of wood grains in the neighborhoods of the Exchange District and Chinatown.