Veronicka Mockler

Vernissage de Pavillon, l'œuvre de Veronica Mockler en lien direct avec sa résidence à La Maison des Artistes (août 2019)

5 Décembre 2019

En parallèle de sa tant attendue Exposition des membre édition 2019, La Maison est fière de vous présenter pour la première fois à Winnipeg, “Pavillon” l’œuvre de l’artiste Veronica MocklerCette œuvre a été créée suite à une série d’ateliers artistiques menés par l’artiste et le pédagogue Yves Amyot . Cette résidence avec la communauté franco-manitobaine a été organisée par le centre Turbine au mois d’août dernier.

En collaboration avec la Maison des artistes visuels francophones (MAVF) (Winnipeg) et les organismes communautaires Pluri-Elles et Accueil Francophone(Winnipeg), le centre Turbine a permis à Veronica Mockler d’entrer en contact avec un groupe de 11 résidents franco-manitobains. Sept de ces derniers étaient issus de la communauté immigrante nouvellement arrivée à Winnipeg et quatre autres étaient les descendants de lignées francophones au Manitoba. Avec le groupe, l’artiste a exploré les médiums de la vidéo et du son par le biais de méthodologies en histoire orale et storytelling numérique. S’intéressant à l’expérience et le récit de vie de chacun, Mockler a recueilli différents contenus numériques qui révèlent la pluralité de l’identité franco-canadienne contemporaine. 

Description de l’œuvre par l’artiste :

«Pavillon est une œuvre vidéo dans laquelle j’explore l’acte de “se raconter” et l’acte de “s’écouter”. Que ce soit en confession seul devant une caméra, ou bien en groupe dans l’espace public, se raconter est une forme de positionnement de soi ayant un grand potentiel social. Grâce à l’immense générosité d’Anass, Babs, Chantal, Chargache, Cédelynne, Danica, Joanne, Mike, Omar Tahar, Ouassine, et Youssef, j’ai pu investiguer les questions qui m’animent à faire ce travail : Comment faciliter un espace créatif et sécuritaire dans lequel quelqu’un peut s’exprimer de manière authentique ? Quel est le potentiel social d’une confession ; d’une réflexion ; d’une histoire ; d’une expérience ; d’une entrevue ; d’une conversation ; lorsque ces discours sont racontés haut et fort ? Pourquoi ces discours sont-ils des performances artistiques ? Quel est mon rôle en tant qu’artiste qui met de l’avant les récits d’autres gens ? Quelles sont les retombées lorsqu’on écoute activement l’histoire de quelqu’un d’autre ?» - Veronica Mockler

 Biographie :

Veronica Mockler est née à Québec (QC) en 1991. Elle vit et travaille à Montréal (QC) comme artiste professionnelle émergente en art médiatique social et relationnel. Ses œuvres ont été présentées dans le cadre de conférences, d’expositions, de festivals et de performances publiques, au Canada, aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Europe. Dans sa pratique, Mockler investigue différents enjeux sociaux en présentant les expériences personnelles de gens vivant ces réalités. L’artiste amène des individus admirablement vrais à partager leurs histoires dans le contexte d’installations multimédia, de performances en direct et de vidéo. Son travail a été décrit comme étant un “appel à l’action” “mélangeant à la fois humour et réalisme qui donne à réfléchir” (The Link, 2019) et dont “on ressort avec une question obsédante” (La Presse, 2019). Le travail interdisciplinaire de Mockler puise dans différentes approches : l’histoire orale, le documentaire, le développement communautaire, la performance, les nouveaux média, l’art relationnel et conceptuel, ainsi que la pédagogie en art. Mockler a déclaré que son but était de créer des projets qui renforcent l’agentivité de ceux et celles qui y participent. L’éthique de la représentation de l’Autre en art, et les complexités d’une pratique socialement engagée, sont des sujets qui se retrouvent au coeur de sa recherche.

Le centre Turbine, situé à Montréal, réalise des projets qui introduisent les arts actuels au sein de communautés en jumelant des artistes de toutes disciplines avec des pédagogues. Le centre contribue également à la réflexion, à la formation et au partage des connaissances sur l’art et la pédagogie dans les communautés. 

Dans les médias :

Entrevue à Radio Canada le jeudi 29 août 2019 - Le 6 à 9 

Entrevue à Radio Canada le mercredi 28 août 2019 - L’actuel

Journal la Liberté

Au plaisir de vous retrouver nombreux pour cette soirée “double vernissage” unique !!!
//
In parallel to its long-awaited 2019 Member Show, La Maison is proud to present for the first time in Winnipeg, “Pavillon” the work of Veronica Mockler. This work was created following a series of artistic workshops led by the artist and the pedagogue Yves Amyot. This residency with the Franco-Manitoban community was organized by Le Centre Turbine last August.
In collaboration with La Maison des Artistes Visuels Francophones (MAVF) (Winnipeg), Les Pluri-Elles and l’Accueil Francophone (Winnipeg), Le Centre Turbine allowed Veronica Mockler to connect with a group of 11 Franco-Manitobans residents. Seven of them were from the newly arrived immigrant community in Winnipeg and four others were descendants of Francophone lineages in Manitoba. With the group, the artist explored the mediums of video and sound through methodologies in oral history and digital storytelling. Interested in each person’s experience and life story, Mockler has collected various digital content that reveals the plurality of contemporary French-Canadian identity.
“Pavillon is a video work in which I explore the act of “telling yourself” and the act of “listening to each other”. Whether in confession alone in front of a camera, or in a group in the public space, telling oneself is a form of self-positioning with great social potential. Thanks to the immense generosity of Anass, Babs, Chantal, Chargache, Cédelynne, Danica, Joanne, Mike, Omar Tahar, Ouassine, and Youssef, I was able to investigate the issues that drive me to do this work: How to facilitate a creative and safe space in which can someone express himself in an authentic way? What is the social potential of a denomination; Reflection; A story An experience An interview A conversation when these speeches are told loud and clear? Why are these speeches artistic performances? What is my role as an artist who puts forward the stories of other people? What are the fallout when you actively listen to someone else’s story?” - Veronica Mockler
Biography:
Veronica Mockler was born in Quebec City, QC in 1991. She lives and works in Montreal (QC) as an emerging professional artist in social and relational media art. Her works have been presented at conferences, exhibitions, festivals and public performances in Canada, United States, South America and Europe. In his practice, Mockler investigates various social issues by presenting the personal experiences of people living these realities. The artist brings beautifully true individuals to share their stories in the context of multimedia installations, live performances and video. His work has been described as a “call to action” “mixing both humor and thought-provoking realism” (The Link, 2019) and from which “one emerges with a haunting question” (La Presse, 2019).
Mockler’s interdisciplinary work draws on different approaches: oral history, documentary, community development, performance, new media, relational and conceptual art, and art education. Mockler said his goal was to create projects that strengthen the agentivity of those involved. The ethics of the representation of the Other in art, and the complexities of a socially engaged practice, are subjects that are at the heart of his research.The Turbine Centre, located in Montreal, carries out projects that introduce the current arts into communities by pairing artists from all disciplines with educators. The centre also contributes to the reflection, training and sharing of knowledge about art and pedagogy in communities.
Looking forward to see you there for this special double opening !!!

Media: 

Entrevue à Radio Canada le jeudi 29 août 2019 - Le 6 à 9 

Entrevue à Radio Canada le mercredi 28 août 2019 - L’actuel

Journal la Liberté