D’une fenêtre à l’autre

Du 23 Novembre au 23 Décembre 2017

« Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. »

 Charles Baudelaire

Le lin est la plus ancienne fibre au monde et depuis sa découverte, on continue de lui trouver de nouvelles utilisations, depuis le linceul des momies aux tissus contemporains en passant par l’évolution des matières disponibles et des besoins de l’humain et de la société.

Cette fibre, que l’on pourrait dire « vieille comme le monde », est à la base de l’installation comprenant des panneaux qui illustrent ce cheminement historique et dont la profondeur et la perspective renforcent l’idée du temps.

L’œuvre comprenant des toiles de lin encaissées semblable à des moustiquaires donnent un aperçu des qualités du lin et des utilisations qui en ont été faites depuis le début des temps. Les cadres des fenêtres de tailles et de formes variées, sont suspendus d’une façon linéaire, irrégulière, superposée et esthétique. Certains carreaux laissent des indices des temps passés. L’artiste travaille sur la transparence de la matière en retirant des fils du lin afin de créer des motifs dans le tissu, allant jusqu’à dédoubler le tissage de haut en bas, libérant de grandes longueurs de fils dont la mouvance rappelle les grands champs de lin.

EN:

“Looking from outside into an open window one never sees as much as when one looks through a closed window.”

 Charles Baudelaire

 The most ancient fibre in the world comes from flax and since its discovery; we continue to find new ways to use it – from the fine cloth used for mummies to contemporary fabrics and the evolution of products available for the needs of humans and society. 

This fibre, “ as old as the world”, is used for the base of the installation. Linen panels encased in varied frames hang individually in a linear, irregular, superimposed and aesthetic fashion, to illustrate the historical evolution of flax and reinforce the idea of time passing.

The framed linen panels represent screened windows marked with designs that show the qualities of linen and its use since the beginning of times. Some have embroidered designs to give clues of certain eras and movements in time. The artist worked on the transparency of the fabric by pulling out selected threads to create new motifs in the weave to extend the piece from top to bottom, thus freeing long strands of threads that recall the flow of flax in a large field.