Myriam Jacob-Allard

Originaire d’Abitibi-Témiscamingue, Myriam Jacob-Allard est une artiste interdisciplinaire qui travaille principalement la performance, la vidéo, le bricolage et l’installation. Elle détient une maitrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM et réside à Montréal. Sa pratique s’intéresse à la culture populaire québécoise, particulièrement à la culture country western laquelle occupe une place importante dans sa famille maternelle. À partir de témoignages et d’histoires vécues et en puisant dans l’iconographie, les chansons et les mythes issus de cette culture country western, l’artiste développe une réflexion sur la figure maternelle, la transmission matrilinéaire, sur la mémoire et l’oubli.

Son travail a été présenté dans de nombreuses expositions individuelles et collectives ainsi que dans des festivals, au Canada, en Europe et en Amérique du Sud. Mentionnons quelques présentations récentes : T’envoler à Dazibao (2019), Il était une fois… le Western. Une mythologie entre art et cinéma au Musée des beaux-arts de Montréal (2017-2018) et Le grand balcon au Musée d’art contemporain de Montréal dans le cadre de la Biennale de Montréal (2016-2017). Récipiendaire de nombreux prix et bourses, elle recevait en 2015 la Bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain.

//

Originally from Abitibi-Témiscamingue, Myriam Jacob-Allard is an interdisciplinary artist who works and lives in Montreal. She holds an MFA in Visual and Media Arts from UQAM and was awarded the Claudine and Stephen Bronfman Fellowship in Contemporary Art in 2015. Her work has been presented in numerous solo and group exhibitions as well as in festivals across Canada, Europe and South America. Recent exhibitions include T’envoler at Dazibao (2019), Once Upon a Time… The Western: A New Frontier in Art and Film at the Musée des beaux-arts de Montréal (2017-2018), The Grand Balcony at the Musée d’art contemporain de Montréal in the context of the Biennale de Montréal (2016-2017).