Jacquelyn Hébert

Jacquelyn Hébert est une artiste multidisciplinaire qui s’intéresse aux récits historiques, culturels et imaginaires. Sa récente préoccupation artistique interroge la complexité des identités canadiennes et franco-canadiennes où elle s’intéresse aux espaces entre nos attentes culturelles et la réalité des expériences vécues. Hébert vise à contester les perceptions de ce que signifie l’identité et de regarder comment la mémoire et la nostalgie jouent un rôle dans la compréhension de qui nous sommes. Son médium artistique de prédilection est l’installation et le documentaire expérimental. Hébert explore aussi la façon dont les médias numériques peuvent se croiser avec les objets faits à la main ou trouvés. En plus d’une Maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia (2014), elle détient un Baccalauréat en arts médiatiques de l’Université Emily Carr (2008) et Baccalauréat en art avec une concentration en anthropologie de l’Université du Manitoba (2001). En 2011-2012, Hébert a reçu une bourse d’étude J. A. Bombardier du Conseil des recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada à l’appui de son projet de recherche et création Francophone-hybride. Son travail a été présenté dans des expositions individuelles et collectives au Canada, en Europe et en Amérique Latine, plus récemment à la Maison des artistes visuels francophones (Winnipeg), la Galerie FOFA (Montréal), la Casa de la Cultura (Holguin, Cuba) et à L’Acropolis de Nice (Nice, France). Hébert vit et travaille présentement, à Toronto.blog www.francophonehybride.wordpress.com